Skip to content
logo-fccf
logo-fccf

Quoi de neuf!

Lunch Krew | Concert Nouvelle Scène 2021 | Photo : Peter Scoular | Gracieuseté : Conseil culturel fransaskois
Lunch Krew | Concert Nouvelle Scène 2021 | Photo : Peter Scoular | Gracieuseté : Conseil culturel fransaskois
Plan d'action pour les langues officielles : la FCCF demande des investissements et dépose une proposition concrète pour les arts et la culture
25 août 2022

À l’occasion du Sommet de clôture des consultations pancanadiennes sur les langues officielles, la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) demande des investissements en arts et en culture, et propose des initiatives concrètes et structurantes pour soutenir la vitalité des communautés francophones en situation minoritaire.

Reconnu dans le projet de loi C-13 sur les langues officielles comme vecteur essentiel de développement et d’épanouissement, le secteur des arts et de la culture joue un rôle majeur dans le développement durable et le dynamisme des collectivités francophones. Il leur permet d’exprimer leur identité, de partager des expériences et de développer un sentiment d’appartenance à leur culture et à leur communauté, en français.

Des initiatives concrètes pour les arts et la culture

La FCCF préconise des investissements stratégiques pour mobiliser et développer le secteur artistique et culturel en francophonie minoritaire. Elle suggère d’agir sur deux priorités grâce à neuf initiatives structurantes :

Agir sur la santé des organismes pour renforcer les capacités de l’écosystème artistique et culturel

1. Augmenter la contribution du gouvernement au Fonds stratégique de la Direction générale des langues officielles (DGLO) : Développement des communautés de langue officielle
2. Augmenter les fonds de base afin d’agir sur la santé des organismes et de consolider les capacités de l’écosystème artistique et culturel
3. Mettre en place un programme de stages rémunérés en milieu de travail dans le secteur artistique et culturel
4. S’appuyer sur des données probantes fiables en francophonie canadienne et acadienne et dans le secteur des arts et de la culture, et créer un observatoire de données sur les arts et la culture en francophonie canadienne
5. Renforcer l’accompagnement à l’élaboration de solutions et la coordination stratégique pour améliorer l’efficacité de l’Entente de collaboration
6. Prioriser le secteur des arts et de la culture dans le cadre de la stratégie pour soutenir les entrepreneurs des communautés de langue officielle en situation minoritaire par l’entremise des agences de développement régional

Construire l’identité culturelle francophone en misant sur l’éducation et la culture

7. Bonifier le programme PassepART, qui finance la tenue d’activités culturelles et artistiques dans les écoles, de la maternelle à la fin du secondaire
8. Investir dans la mise sur pied d’un centre national d’expertise en enseignement des arts et par les arts en français
9. Accroître le financement des établissements postsecondaires pour pérenniser les programmes de formation en arts

Un mémoire à surveiller début septembre

La Fédération culturelle canadienne-française détaillera cette proposition pour son secteur dans un mémoire qui sera déposé au début de septembre auprès de l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles. La Fédération souhaite ainsi appuyer la ministre afin d’orienter le gouvernement dans l’élaboration du prochain Plan d’action pour les langues officielles (PALO) 2023-2028.

« Le prochain Plan d’action sur les langues officielles doit offrir une vision renouvelée et plus ambitieuse du développement et de l’épanouissement de la francophonie canadienne et acadienne, soutient Marie-Christine Morin, directrice générale de la FCCF. Le déclin progressif de la langue française au Canada appelle le gouvernement à donner un véritable coup de barre. Le besoin de dynamiser l’offre et l’action culturelles dans nos milieux s’impose. Il doit faire partie des solutions priorisées dans le prochain plan d’action. »

 

Entrevues :

Marie-Christine Morin, directrice générale de la FCCF, est disponible pour des entrevues en personne lors du Sommet de clôture des consultations pancanadiennes sur les langues officielles, le 25 août, à Ottawa.

 

Pour plus d’information :

Manon Henrie-Cadieux
Directrice, Stratégie et relations gouvernementales
strategies@fccf.ca