Skip to content
logo-fccf
logo-fccf

Quoi de neuf!

Pour sa deuxième année, PassepART déjoue les contraintes de  la pandémie et rejoint 90% des écoles francophones
Écoles, artistes et organismes communautaires se sont adaptés et ont opté, selon les possibilités, pour des activités en présentiel ou en virtuel.
 DR
Pour sa deuxième année, PassepART déjoue les contraintes de la pandémie et rejoint 90% des écoles francophones
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
7 avril 2021

Malgré la pandémie et ses effets collatéraux endurés notamment par le milieu scolaire, le programme PassepART n’a pas failli à sa mission de faire voyager, découvrir et rayonner les activités artistiques, culturelles et patrimoniales francophones à travers le Canada. Pour sa deuxième année, 90% des 740 écoles francophones en situation linguistique minoritaire ont bénéficié des activités offertes par ce programme national de microfinancement.

Dans le contexte hors normes que nous avons vécu durant la dernière année, PassepART a de nouveau montré sa pertinence, voire sa nécessité. « L’année de pandémie a contraint les milieux scolaires à se concentrer sur la numératie et la littératie. L’accès aux arts sous toutes leurs formes aura contribué à donner une bouffée d’imagination aux quelque 107 000 élèves de la maternelle à la 12e année qui en ont bénéficié », souligne Martin Théberge, président de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF), organisme mandaté par le ministère du Patrimoine canadien pour conduire ce programme qui bénéficie à la francophonie canadienne.

Dès les débuts de la pandémie, écoles, artistes et organismes communautaires se sont adaptés et ont opté, selon les possibilités, pour des activités proposées en présentiel ou en virtuel. Les 417 activités tenues ou encore à venir durant l’année scolaire 2020-2021, organisées par 120 organismes situés partout au Canada, s’inscrivent dans le volet artistique des curriculums scolaires. Avec PassepART, la salle de spectacle s’est déplacée dans les écoles avec une participation exceptionnelle des artistes dont la créativité s’est rapidement adaptée au format virtuel.

« Le mode numérique a permis à des artistes de performer dans des provinces et des territoires qu’ils n’avaient jamais visités, autant qu’à des organismes locaux de tisser des liens durables avec les milieux scolaires de leur coin de pays », se réjouit Marie-Christine Morin, directrice générale de la FCCF. Cela contribue à la découvrabilité des contenus francophones et à l’élargissement des espaces francophones accessibles aux jeunes, à l’extérieur de la salle de classe.

Les organismes admissibles pourront soumettre de nouvelles demandes à partir du 22 avril 2021, pour des activités qui se dérouleront au cours de l’année scolaire 2021-2022. En plus de présenter plus en détail le programme, ainsi que des activités exemplaires, le site monpassepart.ca propose une plateforme en ligne sur laquelle les organismes peuvent soumettre leurs demandes de microfinancement.

Les organismes sans but lucratif peuvent prétendre à une microsubvention de 1 500 $ par école et par année pour offrir des activités aux élèves, par le biais de partenariats avec les établissements scolaires. Lancé en septembre 2019, le programme PassepART est une initiative financée par le gouvernement fédéral qui s’échelonne sur 4 ans, soit jusqu’en 2023. Cette initiative découle du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir.

 

À propos de la FCCF

Depuis plus de 40 ans, la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) défend et valorise la place des arts et de la culture dans l’espace francophone canadien. Unique voix politique des arts et de la culture de la francophonie canadienne et acadienne au pays, elle est aussi fière de conduire le programme national de microfinancement PassepART et le projet La ruchée qui vise à renforcer l’enseignement des arts en français au Canada. 

Basée à Ottawa, la Fédération compte 22 membres investis à travers le Canada : treize organismes provinciaux et territoriaux qui contribuent au développement culturel et artistique de leur région; sept organismes nationaux représentant les arts médiatiques, les arts visuels, la chanson et la musique, l’édition et le théâtre; un regroupement pancanadien de diffuseurs des arts de la scène; et une alliance de radios communautaires. 

 

Pour plus de renseignements ou demande d’entretien :

Aïda Semlali
Responsable des communications
communications@fccf.ca
613-262-6237

Conformément aux directives de santé publique fédérales et provinciales, les bureaux de la FCCF sont fermés jusqu’à nouvel ordre. L’équipe du bureau national de la Fédération demeure joignable par courriel, téléphone et via son site web.