Skip to content
logo-fccf
logo-fccf

Quoi de neuf!

Sommet de Québec - Panel
La directrice générale de la FCCF, Marie-Christine Morin, lors du panel Vers une nouvelle solidarité francophone : inspirations pour l'avenir organisé dans le cadre du Sommet de rapprochement des francophonies canadiennes, le samedi 12 juin 2021.
La FCCF s’engage à resserrer la collaboration entre les francophonies canadiennes pour soutenir la vitalité des arts et de la culture
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
30 juin 2021

La Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) s’est impliquée activement ce printemps dans le cadre des consultations et événements entourant le renouvellement de la Politique du Québec en matière de francophonie canadienne, attendu dans les prochains mois.

Elle a saisi toutes les occasions d’affirmer son positionnement et celui de son réseau. Elle a également défini ses engagements en faveur du rapprochement des francophonies canadiennes et du renforcement des liens au sein de l’écosystème artistique et culturel francophone, d’un bout à l’autre du pays.

Un Sommet inspirant pour l’avenir de la francophonie, des arts et de la culture au Canada

Du 12 au 17 juin, la FCCF a pris part à la formule virtuelle du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, organisé par le gouvernement du Québec en collaboration avec la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).

À cette occasion, la directrice générale de la FCCF, Marie-Christine Morin, a contribué à faire progresser la vision des francophonies canadiennes en participant au panel Vers une nouvelle solidarité francophone : inspirations pour l’avenir, aux côtés de Déborah Cherenfant, entrepreneure et présidente de la Jeune chambre de commerce de Montréal, de Gino LeBlanc, directeur du Bureau des affaires francophones et francophiles de l’Université Simon Fraser, et de Vincent Poirier, comédien, animateur et membre fondateur du groupe Improtéine.

En amont du Sommet, la FCCF avait aussi participé au processus de consultation lancé par le Québec en avril. Elle avait également présenté, le 10 juin, les résultats de TADA!, la Table sur l’avenir des arts, un incubateur d’idées pour le secteur des arts et de la culture lancé conjointement par la FCCF et le Conseil québécois du théâtre au printemps 2021.

Des engagements concrets envers la francophonie, les arts et la culture

À la suite du Sommet, Martin Théberge, président de la FCCF, a signé la Charte d’engagement pour le rapprochement des francophonies canadiennes, aussi entérinée par le premier ministre du Québec, François Legault, et par des dizaines d’autres organismes signataires.

En signant cette charte, M. Théberge a également précisé les engagements de la Fédération, soit :

  • Exercer son leadership auprès du gouvernement du Québec et de ses partenaires pour mieux activer la coopération transversale et intersectorielle sur des enjeux communs en matière de langue et de culture;
  • Contribuer avec son réseau de membres et leurs homologues du Québec à la co-construction d’un plan de développement culturel durable de la francophonie canadienne;
  • Prioriser les initiatives issues du projet TADA! et pouvant générer des effets structurants et mutuellement bénéfiques, vers la construction d’un écosystème artistique et culturel francophone pancanadien inclusif, collaboratif, innovant, ambitieux, accessible et visible.

Vers une nouvelle Politique du Québec en matière de francophonie canadienne

La FCCF attend maintenant le résultat de ces riches consultations et échanges, avec le sentiment du devoir accompli. Encouragée par la volonté maintes fois évoquée par le gouvernement Legault de renforcer les liens entre le Québec et les francophonies au pays, elle envisage avec optimisme le lancement et la mise en œuvre de la nouvelle Politique du Québec en matière de francophonie canadienne, dont la dernière mouture remonte à 2006. Un nouveau chapitre à suivre dans les mois à venir!

Conformément aux directives de santé publique fédérales et provinciales, les bureaux de la FCCF sont fermés jusqu’à nouvel ordre. L’équipe du bureau national de la Fédération demeure joignable par courriel, téléphone et via son site web.