Skip to content
logo-fccf
logo-fccf

Quoi de neuf!

La FCCF présente La ruchée, un projet novateur qui renforcera l’enseignement des arts en francophonie canadienne et acadienne
La FCCF présente La ruchée, un projet novateur qui renforcera l'enseignement des arts en francophonie canadienne et acadienne
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
6 novembre 2020

La Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) est très fière d’annoncer le lancement de La ruchée, un projet pancanadien structurant qui vise à accroître le nombre d’enseignants et d’enseignantes spécialisés dans les arts en français au Canada.

Mené avec le précieux partenariat du Centre d’excellence artistique de l’Ontario (CEAO) et du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO), ce projet intersectoriel est rendu possible grâce au financement de Patrimoine canadien par le biais de la Stratégie de recrutement et de rétention d’enseignants pour les écoles de langue française en situation minoritaire, issue du Plan d’action pour les langues officielles – 2018-2023 : Investir dans notre avenir.

« Notre gouvernement est fier d’investir dans La ruchée, une initiative de formation et de développement professionnel pour les enseignantes et enseignants en arts de la francophonie canadienne. Dans un contexte où le recrutement et la rétention du personnel enseignant sont difficiles, nous sommes heureux que de tels projets soient menés. En mettant en lumière des perspectives de carrière passionnantes pour les futurs diplômés en éducation et en offrant des occasions de ressourcement aux experts qui sont déjà sur le terrain, nous sommes persuadés que ce programme novateur insufflera un nouvel élan chez les enseignantes et enseignants qui oeuvrent dans les communautés francophones en milieu minoritaire », déclare la ministre du Développement économique et des Langues officielles, l’honorable Mélanie Joly, à l’occasion du lancement de La ruchée.

« Parce que la langue française, les arts et l’enseignement sont des vecteurs de choix pour permettre à nos communautés de s’épanouir pleinement dans leur culture partout en francophonie canadienne et acadienne, la Fédération culturelle canadienne-française s’est toujours évertuée à établir des ponts solides entre le monde des arts et de la culture et celui de l’éducation », souligne Martin Théberge, président de la FCCF.

« Le programme de microfinancement PassepART s’inscrivait déjà dans cet esprit, et c’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que nous poursuivons cette démarche avec La ruchée », souligne-t-il. « Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario et le Centre d’excellence artistique de l’Ontario se félicitent conjointement de cette collaboration fructueuse avec la FCCF. La construction identitaire francophone repose en grande partie sur l’apport des enseignants et le partage de savoir en français, ce à quoi contribue notre mission. En nous associant au projet La ruchée, nous serons d’autant plus heureux d’accomplir cette mission qu’elle nous permettra de renforcer la coopération intersectorielle, d’accorder plus de place aux arts et à la culture dans les écoles, de permettre à nos enseignantes et enseignants de se spécialiser dans les arts, ou encore d’accueillir dans leurs rangs des artistes aux compétences reconnues, qui pourront transmettre leur savoir et communiquer leur passion », déclare Denis M. Chartrand, président du CEPEO.

La ruchée se définit comme un laboratoire d’éducation artistique qui bourdonnera d’idées. En son essaim impliquant plus de 60 personnes réparties en 8 équipes performantes, la collaboration sera de mise pour mobiliser les connaissances, tenter des expériences et favoriser des solutions qui encouragent le recrutement et la rétention des enseignantes et enseignants, mais qui explorent tout à la fois la formation spécialisée des enseignants et le développement professionnel continu pour renforcer l’enseignement des arts en français partout en francophonie canadienne et acadienne.

À plus long terme, en plus de l’objectif visant à accroître le nombre d’enseignants et d’enseignantes spécialisés dans les arts, La ruchée vise la création d’un centre d’expertise pour l’enseignement des arts en français au Canada.

 

Pour plus de renseignements ou demande d’entretien
Aïda Semlali
Responsable des communications
communications@fccf.ca
613-262-6237

Conformément aux directives de santé publique fédérales et provinciales, les bureaux de la FCCF sont fermés jusqu’à nouvel ordre. L’équipe du bureau national de la Fédération demeure joignable par courriel, téléphone et via son site web.