Skip to content
logo-fccf
logo-fccf

Quoi de neuf!

Patio 340 | Gracieuseté : Centre culturel franco-manitobain
Patio 340 | Gracieuseté : Centre culturel franco-manitobain
Déclin inquiétant du français au Canada : le gouvernement doit investir dans les arts et la culture
18 août 2022

La Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) s’inquiète de la première série de données linguistiques du recensement de 2021 dévoilées hier par Statistique Canada. Ces résultats confirment le déclin du français au pays et l’urgence d’agir pour soutenir le développement et la vitalité des communautés francophones canadiennes et acadienne.

Portant sur la langue maternelle, les langues parlées à la maison et la connaissance des langues officielles, les résultats diffusés hier révèlent notamment que la proportion des Canadiennes et Canadiens dont la première langue officielle parlée est le français a diminué, passant de 22,2 % en 2016 à 21,4 % en 2021.

« Ce portrait démontre la fragilité de la langue française au sein de nos communautés en situation minoritaire, souligne Nancy Juneau, présidente de la Fédération. Les artistes et les organismes culturels sur le terrain jouent un rôle crucial dans la capacité des collectivités à vivre leur culture en français. Le prochain Plan d’action pour les langues officielles doit prévoir des investissements en arts et en culture pour dynamiser l’offre dans nos milieux, et répondre aux enjeux liés au déclin du français au Canada. »

Bien que préoccupants, ces résultats viennent combler le besoin criant de données probantes sur l’état de la situation en francophonie canadienne et acadienne. Ils apportent un nouvel éclairage sur l’évolution du français au Canada qui permettra de mieux étayer les revendications et mesurer les actions de la FCCF, de ses membres et de ses partenaires.

 

Pour plus d’information :

Manon Henrie-Cadieux
Relations gouvernementales et partenariats stratégiques
strategies@fccf.ca