Quoi de neuf ?

Mise à jour dans le dossier de la SRC : Allocution de la FCCF devant le Comité sénatorial permanent des transports et des communications

Le 25 février 2015, la FCCF comparaissait devant le Comité sénatorial permanent des transports et des communications dans le cadre de l'étude sur les défis que doit relever la Société Radio-Canada en matière d’évolution du milie...
COMMUNIQUÉ : La FCCF réagit aux décisions du CRTC
Ottawa – vendredi 30 janvier 2015 – La FCCF s’inquiète de la fragilisation et de l’effritement de la télévision locale, un fait d’autant plus préoccupant depuis l’élimination du Fonds pour l’amélioration de la programmation locale (FAPL).

En effet, la FCCF a toujours été d’avis que des mécanismes d’appui à la production locale et régionale contribuaient au développement des communautés francophones en situation minoritaire. Nous tenons à rappeler ici que si le Programme de production de langue française en milieu minoritaire du Fonds des médias du Canada a eu un impact positif sur la capacité des réalisateurs, artisans et producteurs de la francophonie canadienne à produire du contenu qui reflète leurs réalités, seul le FAPL a su grandement contribuer à la diversité de la programmation locale et au soutien de nos stations locales et plus particulièrement celles de la SRC.

Plaidoyer en faveur d’une SRC forte en région
Au nom des 22 membres de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF), des quelque 3 000 artistes et des milliers d’artisans et travailleurs culturels que la FCCF représente partout au pays, nous tenons à vous signaler qu’au fil des ans, la SRC est devenue une vitrine indispensable pour les artistes et les ressources artistiques et culturelles de nos communautés franco-canadiennes. De Hart Rouge à Damien Robitaille en passant par Lisa Leblanc, nombreux sont les artistes franco-canadiens qui ont été accompagnés et appuyés par la SRC à une étape critique de leur démarche professionnelle.
Message aux parlementaires canadiens en cette rentrée politique fédérale du 26 janvier 2015
Extrait de la lettre : Au nom de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) et de ses membres, je profite de votre rentrée parlementaire pour vous souhaiter une très bonne année 2015, une année importante, puisque ces prochains mois seront placés sous les auspices des élections fédérales.

À la FCCF, nous souhaitons grandement que les arts et la culture demeurent une priorité à vos yeux, sachant que le secteur culturel a pu générer, à lui seul, près de 25 milliards de dollars en taxes et impôts à tous les paliers de gouvernement en 2007, soit plus du triple des sommes allouées cette même année.

C’est un fait irréfutable : les arts et la culture sont des moteurs économiques importants. Des références statistiques illustrent cela de façon plus précise, en effet :
- Quelques 700 000 Canadiens détiennent un emploi dans le secteur culturel. Le nombre d’artistes et de travailleurs culturels au Canada est donc un peu plus grand que le nombre d’employés dans l’industrie de l’automobile,
- Ce qui équivaut au double du nombre de travailleurs dans l’industrie forestière et plus de deux fois le nombre de travailleurs dans les banques au Canada.

Aussi, dans un contexte de surplus budgétaires annoncés, il nous apparaît crucial d’augmenter le crédit parlementaire du Conseil des arts du Canada de 35 millions de dollars en 2015 afin d’atteindre à long terme une enveloppe de 300 millions de dollars. Un tel investissement sera à même de stimuler l’économie à l’échelle des collectivités en entraînant indéniablement la création d’emplois, mais, surtout, il assurera un soutien direct à la création.

COMMUNIQUÉ - Pleins feux sur la médiation culturelle à Vancouver, Ottawa et Caraquet !
Entrevues possibles avec les formateurs et les acteurs (artistes et travailleurs culturels des différentes provinces)

Ottawa – Mardi 20 janvier 2015 – Dans le cadre de son soutien actif au développement professionnel de ses membres artistes et travailleurs culturels, la FCCF a mis en place un projet de formation en médiation culturelle en collaboration avec Culture pour tous et appuyé financièrement par le Fonds d’action culturelle communautaire de Patrimoine canadien.

Le but de cette initiative est de créer une cellule de médiation culturelle de la francophonie canadienne animée par la FCCF. Sur le long terme, elle devrait permettre à d’autres provinces et territoires d’expérimenter ces occasions uniques d’accès aux arts ouverts à la participation citoyenne des membres de leur communauté et d’avoir un échange constant avec les cellules du Québec.

Nouvelle direction générale à l'Alliance des producteurs francophones du Canada
L'Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) est heureuse d'annoncer la nomination de Mme Chantal Nadeau au poste de directrice générale.


Facebook

Le développement de ce site a été rendu possible grâce à une contribution financière
du programme Francommunautés virtuelles d' Industrie Canada .



Connexion

© Fédération culturelle canadienne-française | Droits et aspects légaux
Conception graphique & production web : Existo Communications & Sociotechnologies